à propos

Pourquoi un Centre- Écoute contre le racisme dans le canton de Genève ?

Dans le cadre des Programmes d’intégration cantonaux (PIC), la Confédération a enjoint les cantons à développer des projets qui favorisent l’intégration dans de nombreux domaines de la vie, comme celui de la protection contre les discriminations, afin de prévenir les diverses formes de racisme.

Le Bureau cantonal de l’intégration et de la citoyenneté (BIC) du canton de Genève a répondu à cette demande par la mise en œuvre des mesures qui sont liées à la thématique « protection contre les discriminations », visant à prévenir et à éliminer les diverses formes de préjugés et de discriminations ethno-raciales ou basées sur la religion existant au sein de la population genevoise et à venir en aide aux personnes victimes de ces préjugés et de ces discriminations.

Ces mesures liées à la thématique «protection contre les discriminations» s’adressent aux personnes d’origine étrangère ou appartenant à des minorités ethno-raciales ou religieuses, aux organismes publics et privés, aux professionnels en contact avec ces populations, ainsi qu’au grand public.

C’est dans ce contexte que le BIC a choisi de promouvoir la création de l’Association Coordination genevoise-Écoute contre le racisme (2011), destinée à constituer et à gérer le Centre-Écoute contre le racisme (C-ECR).

En quelques mots

Dans le cadre de sa permanence, le Centre-Écoute contre le Racisme (C-ECR) écoute, conseille, assiste et défend les personnes concernées par le racisme, y compris les formes de discriminations ou d’intolérance basées sur divers critères : origine ethnique ou nationale; couleur de peau; nationalité; religion; situation migratoire ou en lien avec l’asile.

Le C-ECR offre les prestations gratuites et confidentielles suivantes : écoute, conseil, soutien psychosocial, médiation, assistance juridique, etc.

Le C-ECR rédige et publie un Rapport annuel (cf. rubrique Documents, lois & publications).

Ce Rapport présente à la fois les statistiques des cas enregistrés par la permanence d’écoute du Centre, leur interprétation ainsi que des exemples de cas emblématiques.

Il fait état de la répondance du Centre sur la plateforme en ligne de CIAO, de même que de multiples interventions du Centre avec divers interlocuteurs publics et privés.

Il se conclut par une réflexion factuelle et de fond sous forme de recommandations et de perspectives et sur la présentation de ses comptes en toute transparence.

Les prestations du Centre sont assurées par 2 spécialistes

Anne-Laure Zeller

Intervenante psychosociale et culturelle (compétences juridiques comprises) pour la permanence d’écoute du C-ECR

Coordinatrice du C-ECR pour son administration interne, la tenue de ses finances et de ses projets de communication

Ethnologue-anthropologue / Médiatrice interculturelle

 

 

Adola Fofana

Intervenant juridique (compétences sociales comprises) pour la permanence d’écoute du C-ECR

Avocat / Médiateur

 

Le Centre-Écoute contre le Racisme et la Coordination qui le gère sont complètement indépendants de la Confédération, du Canton de Genève et de la Ville de Genève, mais bénéficient ou ont bénéficié de subventions leur permettant de fonctionner de manière pérenne.

Les seules informations qui sont communiquées à ces autorités publiques sont des données anonymisées dont la collecte est préconisée par les instances internationales en matière de prévention du racisme.

 
 

L’association Coordination genevoise-Écoute contre le racisme

À sa création en 2011 l’Association Coordination genevoise-Écoute contre le racisme réunissait en son sein
les associations fondatrices suivantes :

Ces associations ont mis sur pied le Centre-Écoute Contre le Racisme (C-ECR).

En 2024  sont encore présentes la CICAD et le CRAN.

Une fondation a intégré en 2024 la Coordination, la Fondation DIAC – De l’individuel au collectif

Le Comité de l’Association, qui était jusque-là composé des représentant-e-s des associations fondatrices, s’est ouvert en 2019 à l’entrée de personnes physiques au sein de son Comité.

Kanyana Mutombo (CRAN)
Président
Ahmed Hagose
Trésorier
Meirav Hannah Banon (CICAD)
Meriam Mastour (DIAC)
Yves de Matteis

Fiduciaire de l’économie sociale et solidaire – Comptabilis : Mme Sandrine Meyer Chanson et Monsieur Yannick Bravo

Vérificateur aux comptes : M. Antoine Gautier – A. Gautier, Société fiduciaire SA