Soutiens
& Partenariats

Soutiens

 

Le Service de Lutte contre
le Racisme de la Confédération

Le Bureau de l’intégration
des étrangers de l’État de Genève

Service Agenda 21
Ville durable de la
Ville de Genève

La Loterie romande

Ville de Carouge

Ville de Vernier

Ville de Meyrin

Ville d’Onex

Ville du Grand-Saconnex

Ville de Versoix

Commune de Meinier

Commune de Satigny

Commune de Plan-les-Ouates

Commune de Thônex

Commune de Bardonnex

Commune de Cartigny

Commune de Puplinge

Ville de Lancy

Commune d’Anières

Commune de Choulex

Commune de Confignon

Et les donateurs et donatrices privés, que nous remercions chaleureusement, qui par leur dons spontanés et ponctuels participent aussi au soutien du Centre.

Partenariats

 

Réseau des centres de conseil pour les victimes du racisme

Le C-ECR saisi de manière systématique tous ses cas sur la base d’enregistrement nationale de données DoSyRa http://network-racism.ch/fr/accueil.html

La plateforme en ligne du Réseau de centres de conseil pour les victimes du racisme fournit des informations sur les possibilités des formations continues données en Suisse dans le domaine du racisme et de la protection contre la discrimination raciale. Cette plateforme s’adresse à toute personne, organisation ou entreprise qui propose ce genre de formations.

 

humanrights.ch

Un dossier qui présente des informations sur la notion de racisme et sur la lutte contre le racisme à l’échelle nationale et internationale.

https://www.humanrights.ch/fr/pfi/droits-humains/racisme/dossier/

https://www.humanrights.ch/fr/antennes/discrimination/

ciao.ch

Le C-ECR est le répondant des plateformes d’information et d’orientation des jeunes romands de 11-20 ans (ciao) et de 18-25 ans (ontécoute), dans le cadre de la rubrique discriminations et racisme.

ciao.ch

ontécoute.ch

https://www.ciao.ch/themes/racismes/

 

Licra-Genève

Sensibilisation en milieu scolaire.

Des voix contre le racisme : une voix vers la pédagogie antiraciste est un ouvrage qui propose d’aborder cette thématique, sur la base de 14 témoignages de victimes ou témoins de racisme, qui en rapportent les diverses expressions dans différents contextes. 

https://www.licra-geneve.ch/actualite/pedagogie-antiraciste

Legal Help

Pour trouver la consultation juridique adaptée à ses besoins.

https://www.legalhelp-ge.ch/

Asile LBGT Genève

Permanence d’accueil, de soutien et d’accompagnement.

https://asile-lgbt.ch/ 

 

Associations

Partenariat établi de façon régulière avec les associations membres de l’Association Coordination genevoise-Écoute contre le racisme, pour les cas nécessitant une réponse médiatique, leurs outils d’intervention étant plus appropriés, car elles peuvent intervenir auprès des médias, ce que ne peut pas faire le Centre et pour d’autres situations nécessitant leur interventions et expertises ;

Partenariat mis en œuvre avec le « réseau de consultations » CFR/ humanrights.ch/MERS au niveau du système électronique de documentation nationale des cas DoSyRa (https://network-racism.ch/fr/accueil.html), par l’enregistrement systématique des cas recensés par le  C-ECR dans la base de données suisse (https://network-racism.ch/fr/rapports-sur-le-racisme/index.html).

Le réseau se réunit deux fois par année sur une journée de travail, pour faire le point sur les informations du Réseau des centres de conseil, des présentations et discussion sur des cas et un point de présentation et de réflexion sur une thématique, avec invitation d’intervenant-e-s spécialisés.

Le C-ECR échange aussi régulièrement avec les autres centres de consultation du réseau suisse DoSyRa, soit pour la transmission de cas suite à des redirections de personnes ayant contacté le Centre que celui-ci ne peut pas prendre en charge, car l’incident n’a pas lieu sur le canton de Genève ou pour tout échange nécessaire au travail de conseil et d’information propre au suivi des cas.

Partenariat avec le Réseau romand des Centres de consultations (Vaud, Fribourg, Jura, Neuchâtel, Valais, Genève)

Par des échanges réguliers entres consieller-ère-s sur l’ensemble de l’année, pour des redirections de cas ou des échanges de conseils. Le réseau se réuni en séances de travail bisannuelles, dans la mesure du possible, pour échanger sur des cas complexes, sur les prochains objectifs et projets communs à mettre en œuvre, tout comme sur des thématiques d’actualité qui prêtent à réflexion dans le pratique sur le terrain.

Le réseau invité régulièrement un-e spécialiste d’un domaine utile au travail de terrain, à l’appui de points de réflexion au sens large, pour nourrir une réflexion sur l’engagement au sens large du travail de la lutte contre le racisme avec d’autres thématiques ou domaines en lien.

Partenariat mis en œuvre avec CIAO pour les plateformes d’information et d’orientation des jeunes romands de ciao.ch (pour les 11-20 ans) et ontécoute.ch (pour les jeunes adultes de 18-25 ans), dont le Centre est le répondant pour la rubrique discriminations et racisme.

Partenariat avec la Licra-Genève, pour la prise en charge de cas que le secrétariat de l’association lui redirige.

Pour des échanges, notamment sur son projet Licra-école et sur la publication de l’ouvrage « Des voix contre le racisme : une voie vers la pédagogie antiraciste » participant à la construction d’une pédagogie antiraciste et publié en 2020. Cet ouvrage comprend des témoignages (une dizaine) et une contextualisation rédigée à l’intention des enseignant-e-s qui utiliseront le matériel dans leur classe, à l’appui aussi de fiches pédagogiques, réalisées par des étudiant-e-s de la HEP de Lausanne dans le cadre d’un séminaire qui complètent ces écrits.

 

Institutions et organismes étatiques

Bureau de l’intégration des étrangers du département de la cohésion sociale (BIE)

Programme d’intégration cantonal (PIC I : 2011-2017 et PIC II : 2018-2021)

PIC I : 2011-2017

Pour rappel, le C-ECR s’est engagé à remplir les objectifs fixés dans le Programme PIC. Le troisième pilier du PIC, à savoir la Protection contre les discriminations, inclut l’objectif suivant de l’Office fédéral des Migrations (ODM) : « Toute personne discriminée en raison de ses origines ou de sa race peut obtenir un conseil et un soutien qualifiés ».

L’objectif cantonal n° 12, qui concerne le C-ECR, prévoit que, jusqu’en 2017 « un centre de consultation indépendant ouvert aux Suisses et aux étrangers et destiné aux victimes, témoins ou auteurs d’actes de racisme est créé et développé ».[Programme d’Intégration Cantonal (PIC I) du Canton de Genève Années 2014-2017, BIE 2013]

Les deux mesures spécifiques prévues pour remplir cet objectif consistent à :

  • (12.1) « Développer un centre de consultation indépendant destiné aux victimes de racisme »
  • (12.2) « Informer la population potentiellement concernée ainsi que les réseaux associatifs et institutionnels afin de s’assurer qu’ils aient connaissance de l’existence du Centre indépendant et aient accès à ce dernier et aux prestations qu’il fournit »[Programme d’Intégration Cantonal (PIC I) du Canton de Genève Années 2014-2017, BIE 2013]

On peut estimer que la mesure 12.1 a déjà été amplement remplie, puisque le C-ECR est aujourd’hui, en 2019, complètement opérationnel et stabilisé.

Il en est de même de l’objectif 12.2. On peut estimer qu’un grand nombre de la population et d’organismes ont été atteints. En effet, grâce à des campagnes auprès des associations de lutte contre le racisme ou de promotion des droits humains, de diverses collectivités publiques, des experts indépendants sur la question du racisme et toutes les associations ou organisations avec lesquelles il a jugé opportun et utile de collaborer, un grand nombre de personnes et d’organismes a eu connaissance de l’existence du C-ECR et de ses prestations.

PIC 2 : 2018-2021

A savoir que, tel que précisé dans l’introduction du PIC II, celui-ci « a été pensé et construit sur les bases et les acquis de l’expérience du PIC I. Il contient moins de mesures pour plus d’efficacité opérationnelle et un meilleur pilotage d’une matrice particulièrement complexe » (…) « ce deuxième cycle permettra de consolider les dispositifs qui ont été développés entre 2014 et 2017. » [Programme d’Intégration Cantonal (PIC II) du Canton de Genève Années 2018-2021, BIE, 2017]

En ce qui concerne l’objectif du PIC II pour la thématique « Protection contre la discrimination », il est notamment mentionné au point 1) intitulé « Soutien aux victimes du racisme » que : « L’objectif stratégique du SEM “Toute personne discriminée en raison de ses origines ou de sa race peut obtenir un conseil et un soutien qualifiés” est atteint pour le canton de Genève, par le biais du Centre Écoute contre le racisme.

Ce centre a été réalisé, à Genève, de manière assez unique si l’on considère les autres expériences réalisées dans les cantons suisses. C’est le premier canton romand qui a choisi d’externaliser les services d’écoute, d’aide, de soutien, de conseil et de défense aux victimes de racisme, les autres cantons ou communes ayant choisi de prendre à leur charge de tels services.

Le Centre est bien connu du public, ceci par le biais de campagnes régulières : flyers, site Internet, publications sur les écrans dans les transports publics, etc. » [Programme d’Intégration Cantonal (PIC II) du Canton de Genève Années 2018-2021, BIE, 2017]

La campagne de communication du C-ECR par le biais d’une vidéo diffusée dans les transports publics genevois, qui avait pu être financée pendant trois ans sur les fonds octroyés par le PIC n’a pas été renouvelée depuis 2018 dans le cadre du PIC II. Le C-ECR a donc fait des demandes de fonds externes en 2019, puis en 2020 pour assurer le financement de la campagne de communication du C-ECR (2019-2021), qui s’articule avec un projet de recherche, comme explicité à la page 4 du présent Rapport.

Protocoles de collaboration entre le BIE et le C-ECR

  • Protocole 1 – Collaboration pour la transmission anonymisée des cas administratifs traités par le C-ECR. « Le BIE utilise ces données pour informer et sensibiliser officiellement les administrations concernées sur ces problématiques, en leur proposant, en collaboration avec le C-ECR, des réponses à définir au moyen, par exemple, de séances de sensibilisation à l’adresse des dites administrations, services ou personnels concernés.En retour le C-ECR est tenu informé du résultat de ces informations auprès des dites administrations et est associé à tout suivi opérationnel qui serait éventuellement mis en route. »
  • Protocole 2 – Collaboration pour la transmission anonymisée des cas administratifs traités par le C-ECR. « Le protocole a pour but de formaliser la collaboration et le traitement de cas par le C-ECR en concertation avec le BIE et dans lesquels la victime ou le témoin se plaignent des propos ou comportements discriminants, vexants, humiliants et inappropriés d’agent.e.s administratifs/ves, d’organes ou d’institutions étatiques du canton de Genève.Les personnes visées par ces propos ou comportements l’ont été, de manière présumée, sur la base de leur origine ethnique ou nationale, de la couleur de leur peau, de leur religion ou de leur situation migratoire ou en lien avec l’asile. »

 

Protocole de collaboration entre le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP) et le C-ECR

  • Protocole de transmission anonymisée des cas administratifs traités par le C-ECR : « Le Protocole a pour but de formaliser la collaboration dans la transmission anonymisée des cas traités, d’une manière générale, par le C-ECR et dans lesquels la victime ou le témoin se plaint des procédures, pratiques, comportements ou propos discriminants à caractère raciste ou plus directement d’un incident à caractère raciste et discriminatoire qui aurait lieu dans le cadre scolaire (établissement scolaire et lieux de formation) qui sont sous l’autorité et la responsabilité du département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) du canton de Genève. Les personnes (élèves ou parents d’élèves) visées par ces propos, comportements, pratiques ou procédures l’ont été, de manière présumée, sur la base de leur origine ethnique ou nationale, de la couleur de leur peau, de leur religion, de leur statut ou de leur situation migratoire ou en lien avec l’asile. »

Pour les cas à traiter en urgence, il est convenu que le C-ECR peut directement contacter la Secrétaire générale adjointe du Secrétariat général du DIP, pour la mise en œuvre des démarches et des prises de contacts les plus adéquates, afin d’assurer le soutien aux victimes et le suivi des cas.

 

Accords amiables entre la Police genevoise et l’Administration fédérale des douanes et le C-ECR

  • Un Accord de principe a été convenu pour une collaboration à activer, si besoin est, dans les cas qui le nécessitent (comme par exemple lors de difficultés pour dépôts de plainte) ou pour toutes demandes d’informations jugées nécessaires, en contactant à cet effet directement le Chef de la police de proximité, officier de l’État-major, présent lors de cette rencontre.
    Une rencontre avec la Commandante est prévue chaque année, pour faire le point de la situation.
  • Un Accord de principe a été convenu pour une collaboration à activer, si besoin est, dans les cas qui le nécessitent ou pour toutes demandes d’informations jugées nécessaires, en contactant à cet effet directement cet officier de l’État-major des douanes.

 

Partenariat avec l’Organe de médiation de la police (OMP)

Le C-ECR a convenu d’une collaboration depuis mi-2018 avec l’Organe de médiation de la police (OMP) pour leur rediriger autant que possible tous les cas concernés par un incident impliquant la police (soit en informant les usager-ère-s sur cette possibilité et en les enjoignant à prendre directement contact avec ledit Organe), plus particulièrement pour les cas relevant d’une difficulté ou d’un refus de dépôt de plainte, mais aussi bien sûr pour toute situation de contrôle qui aura été discriminatoire ou ressentie comme telle par la personne, soit de profilage racial ou délit de fasciés.

En effet, l’OMP est un lieu indépendant d’écoute, de dialogue, d’information et de conseil pour la population et la police, ses prestations sont gratuites et garantissent la confidentialité.

Il est important pour l’OMP d’être tenu au courant de ces situations traitées par le C-ECR, qui de plus, en redirigeant ses propres bénéficiaires, leur offre la possibilité de trouver des solutions ou des voies de résolution pouvant répondre favorablement à leurs attentes ou pouvant tout au moins les apaiser.

 

Partenariat avec le Bureau de médiation administrative (BMA)

« Le bureau de médiation administrative (BMA) est une structure indépendante au sein de l’État de Genève qui contribue à prévenir et à régler de façon simple les conflits entre l’administration et les administré-e-s. Il contribue également à améliorer le fonctionnement de l’administration et encourage à entretenir de bonnes relations avec les administré-e-s. »

Le bureau est dirigé par le médiateur administratif cantonal.

Il est opérationnel depuis 2019.

Le C-ECR collabore directement avec le médiateur cantonal, soit pour des besoins d’information, soit pour lui rediriger des cas de discrimination pour lesquels une structure étatique est impliquée (impliquant des employé-e-s, des services ou des directions de l’État).

 

 

Contacts, présentation du Centre et collaborations courantes et/ou ponctuelles avec :

  • Le Bureau de l’intégration des étrangers du Département de la cohésion sociale
  • La Ville de Genève Agenda 21 du Département des finances, de l’environnement et du logement
  • La Commission fédérale contre le racisme et le Service de lutte contre le racisme – CFR
  • Le Service de lutte contre le racisme – SLR
  • Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale – CERD (HCDH)
  • Les Affaires migratoires du Département de l’instruction publique, de la culture et du sport
  • Le service de l’enseignement privé
  • Le Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé – DSES
  • L’Administration fédérale des douanes – AFD
  • Le Préposé à la protection des données et à la transparence – PPDT
  • L’OCIRT – Service de l’inspection du travail – IT
  • La Direction de la communication du Ministère public
  • L’Université de Genève (UniMail)
  • L’Institut de hautes études internationales et du développement
  • Forum suisse pour l’étude des migrations et de la population (SFM), Université de Neuchâtel
  • Le bureau de médiation administrative
  • L’Organe de médiation de la police
  • Le Groupe de confiance
  • Le Bureau de promotion de l’égalité et de prévention des violences – BPEV
  • Le Centre intercantonal d’information sur les croyances – CIC
  • Les Travailleur-euse-s Sociaux Hors Murs – TSHM de la Ville de Lancy
  • La Cité des métiers
  • L’Hospice général
  • Les Points info services de la Ville de Genève
  • Les Soins communautaires – CAMSCO
  • La Consultation transculturelle et Interprétariat HUG
  • L’Espace médiation HUG
  • Le Service des Urgences HUG
  • L’Association des Médecins du canton de Genève – AMGe
  • La Croix-Rouge genevoise
  • L’Espace solidarités Pâquis
  • Association Pluriels
  • Association Droits et intégration (Charmilles Point 99)
  • Association Rhizome
  • Caritas
  • Centre Social Protestant-CSP
  • La Roseraie
  • Aide de victimes de violence en couples – AVVEC
  • Le Centre LAVI
  • F-Information
  • Camarada
  • L’Association pour les droits humains – APDH
  • UOMG
  • Le Secrétariat de l’école des parents
  • Association Genevoise des Ecoles Privées – AGEP
  • SOS-enfants
  • La Fondation Images et société
  • Le collectif de soutien aux sans-papiers
  • L’Observatoire romand du droit d’asile et des étrangers – ODAE
  • Le Centre de l’Etoile, Etablissement de requérants d’asile pour mineurs non accompagnés
  • Association BAB-VIA – Antenne Boîte à Boulots
  • Legal Help – site de consultation juridique
  • La permanence juridique du Silure
  • Association de médiation de voisinage AsMéd Genève
  • La maison genevoise des médiations – mgem
  • Association de Médiatrices Interculturelles – AMIC
  • Collectif interculturel de Médiation – CIM
  • La Permanence CUAE (Conférence Universitaire des Associations d’EtudiantEs)
  • Asloca
  • SIT
  • UNIA
  • Ordre des avocats Genève
  • Association d’Avocats de la permanence juridique de Genève
  • Le Collectif de Défense
  • Interdroit – Etude
  • l’Association des juristes progressistes – AJP
  • Service social international